Andromeda,

Je me souviens parfaitement de ma première impression lorsque j’ai essayé la Andromeda.

L’aspect, la finition impeccable, largement au niveau des plus hauts standards, les équipements, et cette forme. Rien qu’en la regardant, on se dit déjà que cette guitare a une âme. Si on devait faire une comparaison avec le monde automobile, le design de cette guitare s’apparente à celui d’un hotrod, d’un custom, reprenant les codes classiques de modèles qui ont marqué à jamais le passé, mais en y ajoutant cette touche de modernité intemporelle qui permet de la rendre crédible quel que soit le style joué.

Puis viennent les sensations de jeu, une guitare parfaitement équilibrée, que ce soit en position assise ou début avec la sangle équipée de strap-locks fournie. La finition du manche est tout simplement exemplaire, le confort de jeu est présent à tout les niveaux, y compris dans les aigus et jusqu’a la 24e case. L’action, reglée au plus bas, permet le jeu le plus rapide qui soit, sans jamais poser de problème de frise.

Enfin le son, cette guitare est à l’aise dans tous les styles, grâce à deux micros Amber Pickup assez polyvalents. Ces micros même s’ils sont passifs, envoient un haut niveau de signal, qui permet d’aborder vraiment tous les styles, et peuvent être « modérés » avec les boutons de volume. Mon modèle est équipée de l’option « electronique avancée » qui permet sur chaque micro de passer progressivement d’une configuration humbucker à micro simple. Deux potentiometres ajoutent également deux inverseurs de phase. L’avantage de cette guitare est la possibilité de jouer avec des configurations multiples, des terres du « twang » à la distorsion la plus sauvage. Une vrai réussite de ce point de vue la.

C’est une guitare qui me suit dans tout mes projets, que ce soit de la Pop ou du Metal, en passant par du jazz, elle sait tout faire!

Retrouvez Steve sur :